view counter

200 numéros, ça rime avec ः Portfolio et industrie 4.0…

Voir le PDF

200, c’est un beau numéro pour un magazine technique. Il faut en effet de la persévérance pour réaliser 200 numéros d’un bimestriel papier à l’heure du full numérique, du gratuit, et d’une totale remise en question des business model de la presse traditionnelle. Il faut également y croire pour aborder dans ce même support les secteurs de l’industrie et du bâtiment, tant malmenés depuis une vingtaine d’années. Ce 200e numéro est donc pour moi l’occasion de remercier toute l’équipe qui écrit, met en page, commercialise et diffuse le magazine papier et ses différents supports que sont le site web, la eNews, et la version numérique intégrale.

C’est également l’occasion de bouleverser quelque peu la thématique traditionnelle du magazine avec notamment l’introduction d’un portfolio d’images de projets spectaculaires, funs, ou originaux conçus en numérique. Parce que l’industrie, c’est aussi du beau, du rêve, et de l’innovation, et que les solutions digitales, qui sont le sujet cœur de CAD Magazine, impulsent cette créativité et restaurent l’image de marque des métiers de l’ingénierie. Et puis, cet album photo, c’est aussi une manière de remercier les annonceurs qui nous soutiennent, en mettant en avant leurs clients.

Enfin, nous avons également choisi de donner plus largement la parole aux acteurs de l’industrie manufacturière et de sa digitalisation dans un dossier spécial. Une industrie qui traverse actuellement sa quatrième révolution, celle de l’Industrie du Futur, une révolution 4.0 qui doit lui permettre de retrouver une place majeure dans notre économie nationale.

Alors projetons-nous dans une dizaine d’années. A quoi ressemblera le Bureau d’Études 4.0, quand cette Industrie du Futur sera devenue celle du présent ? L’ingénieur, le concepteur, le designer de demain. Quels seront ses tâches, ses compétences, son environnement de travail ? Comment le former ? Quels seront ces outils de travail, tant hardware que software ? Enfin, comment sera organisé le bureau d’études vis-à-vis des autres services de l’entreprise étendue ? Le PLM sera-t-il toujours un chef d’orchestre ? Quelle sera la place des clients dans la conception des produits ? L’après PLM ? etc.

Ce dossier exceptionnel est donc constitué de trois parties : l’homme, les outils, et les process de conception et d’industrialisation. Des thématiques abordées à travers des interviews et des tribunes de grands témoins institutionnels, industriels ou encore académiques.

Bonne lecture.

view counter