view counter

Créatifs : utilisez vos deux mains!

Voir le PDF

Le Canvas de Dell innove dans le domaine des tablettes graphiques avec une dalle de 27’’ très réactive et proposant une utilisation à deux mains en introduisant une molette digitale baptisée Totem.


Proposé par Dell depuis quelques mois, le Canvas n’est pas sans rappeler la Surface Studio de Microsoft. Extérieurement, c’est un écran IPS tactile de grande taille 27’’. Mais contrairement à la solution de Microsoft, le Canvas requiert un PC ou une station de travail sous Windows 10 pour fonctionner. Parmi la connectique proposée: mini-HDMI, mini-DisplayPort et USB Type-C. Développé en partenariat avec Wacom, il est destiné aux créateurs de contenu numérique : ingénieurs, dessinateurs, graphistes, stylistes, etc. Il s’utilise donc comme une tablette graphique en mode horizontal avec une inclinaison réglable, et avec un second écran en mode vertical. Un large bord tournant autour de la surface utile permet d’ailleurs de s’appuyer comme sur une table à dessin sans cacher une partie de l’affichage. Un détail qui n’en est pas un lorsque l’on passe de longues heures sur un projet.

Le Canvas dispose d’une dalle tactile de fort bonne facture, avec une définition de 2560x 1440 pixels (même si l’on aurait préféré du 4K…), et la capacité de gérer plus d’un milliard de nuances. On peut évidemment déclencher des fonctions, agrandir des fenêtres au doigt… en mode multitouch. Mais son intérêt principal réside dans l’association du stylet et d’une nouveauté le « Totem ». Le premier est l’outil classique des dessinateurs numériques. Il gère les différences de pressions et s’adapte à votre application quelle qu’elle soit. Un « encrier» permet de ranger le stylet lorsqu’il est inutilisé. Le panneau Adobe RVB de l’écran est directement collé au verre antireflet, éliminant ainsi tout décalage entre l’écran et le stylet. L’effet est aussi proche que si vous dessiniez sur du papier. Le Totem est quant à lui une sorte de molette qui se positionne où vous le souhaitez sur la surface du Canvas. Vous la faites tourner sur elle-même pour sélectionner les menus de vos logiciels. Vous dessinez d’une main, et de l’autre vous changez l’épaisseur ou la couleur des lignes par exemple. L’écran reconnaît les points de contact situés au bas du totem, permettant ainsi un affichage rapide des menus pour faciliter la sélection.

Testé pendant quelques minutes, l’ensemble tombe naturellement sous la main, ou plutôt sous les deux mains. L’interface semble particulièrement fluide et la réactivité au stylet ou au doigt est immédiate. Le fait de ne pas intégrer de PC permet de lui associer une machine puissante et cela se ressent logiquement dans sa manipulation pour des softs gourmands en calcul. Reste l’encombrement qui exige un bureau de belle taille… Le prix est inférieur à 2000€ TTC.

view counter