view counter

Nos partenaires

Aras Corp
CD adapco
Delcam
ige xao
Intergraph
MSC software france
Open Mind
Stratasys

Abonnez-vous au magazine Cad-magazine, spécialisé PLM

Inscription à la newsletter cad-magazine, spécialisé conception numerique

PSA : la RV tirée par les métiers du style

Voir le PDF

Le saut qualitatif du nouveau Cave qui équipe le centre de RV de Vélizy permet de mieux répondre aux besoins des équipes style qui effectuent des revues de projet en virtuel.

Chez PSA, la Réalité Virtuelle est quasiment entièrement centralisée au Centre de RV de Vélizy, car elle est utilisée par les besoins des métiers du style et de la qualité perçue. Ce Centre est équipé d’un Cave à 5 faces, installé en 2004 et remplacé en 2015, d’un écran stéréoscopique en cours d’évolution (avec ajout de tracking et de la stéréo active en lieu et place de stéréo passive) et de l’Holospace, un équipement immersif à 3 faces. Le nouveau Cave installé par Barco, est plus grand et plus lumineux. Ses dimensions de 4m50 en largeur, 3m50 en profondeur et 2m40 en hauteur, sont davantage rectangulaires que celles de l’ancien. Avec une image projetée en 4K par 4K, la dimension du pixel est de 1,1 mm.

Les six nouveaux vidéoprojecteurs sont des Barco 4K à 23 000 lumens. Afin de garantir un jeu minimum entre les écrans, Barco a joué la mixité pour les écrans avec deux en verre pour le sol et le plafond et trois en acrylique pour les faces verticales. « Par ailleurs, nous avons installé un dispositif haptique Scale-1 de Haption complètement intégré, qui couvre un plus grand volume que le bras seul. Côté logiciels, historiquement nous avons démarré avec Virtools et depuis nous avons déployé DeltaGEN devenu 3DExcite » , détaille Stéphane Masfrand, Responsable RV et Simulation de Conduite.

Pour calculer le flux de pixels à une fréquence de 60 Hz, un nouveau cluster graphique a été installé avec 69 cartes graphiques nVidia. Les données sont modélisées avec ICEM Surf ou Alias, converties en DeltaGEN ou affichées via TechViz. DeltaGEN permet de figer l’image et de lancer un calcul très poussé en Global Illumination. Entre 2004 et 2015, la puissance graphique du cluster a ainsi été multipliée par 500 !

Les casques pourraient venir en complément

« Un autre usage est le process. Il est possible de se mettre à la place de l’opérateur pour étudier le montage des pièces, avec des ergonomes et des spécialistes du montage. Les mouvements de l’opérateur peuvent être trackés pour animer l’avatar » , poursuit Stéphane Masfrand.

Une troisième famille de cas d’utilisation répond aux besoins de l’architecture véhicule, pour concevoir l’aménagement intérieur, en particulier celui du poste de conduite, en prenant en compte les IHM et en estimant la visibilité. La simulation de la performance des phares se fait avec les simulateurs de conduite. Les différentes situations de conduite à risque en fonction de la météo, du trafic, etc, sont testées dans ces simulateurs (avec le logiciel SCANeR), ainsi que les différents équipements d’aide à la conduite, pouvant aller jusqu’aux recherches sur le véhicule autonome. L’équipe RV de PSA effectue aussi de la veille technologique active sur les casques, qui ne répondent pas encore aux besoins en qualité d’image pour les usages actuels. À terme ils pourraient être utilisés pour certaines activités liées au process dont le montage.

view counter