---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 146 du 10/04/2012

Illustration

Fin 2011, GL Events, l'organisateur (entre autres) du salon Industrie 2012, a interrogé près de 700 décideurs de l’industrie pour obtenir une photographie prospective de tous les métiers de la production. Dans le profil des répondants arrive en tête la filière aéronautique-aérospatiale (22 %), suivie des filières énergie (17 %) et automobile (15 %).

C’est logiquement l’Inde, les pays d’Amérique Latine et de l’Asie qui offrent le contexte économique le plus favorable au développement. Sur l’année 2012, en moyenne, 39 % des sondés s’attendent à une stabilité de leur activité, 28 % prévoient une hausse, contre 24 % une baisse. Globalement, le ton 2012 est à la stabilité des investissements pour 45 % des décideurs mais, bonne nouvelle, 30 % prévoient une hausse et seulement 24 % une baisse. Autrement dit, même avec un carnet de commande incertain ou en baisse, 46 % des industriels envisagent une hausse de leurs investissements ou une stabilité cette année.

Si l’on focalise sur la filière aéronautique, 37 % des entreprises prévoient la stabilité des commandes, mais 40 % visent une augmentation. Les investissements seront stables pour la moitié d’entre elles, mais en croissance pour près d’un tiers ! Ils porteront en priorité sur la productivité, mais, surprise, pour 41 % des personnes interrogées sur la formation du personnel... Les freins identifiés pour l’activité sont clairement le manque de visibilité et une vision trop court terme des marchés. Enfin, pour tous les secteurs industriels, l’innovation est perçue comme facteur majeur de performance. Et 69 % des sondés estiment leur entreprise innovante ou très innovante.

view counter