view counter
Newsletter n° : 268 du 15/05/2018

Illustration

Les industries mécaniques enregistrent un chiffre d’affaires de 127,8 milliards d’euros en 2017. Une progression de 3,3 % par rapport à 2016. Une croissance en nette accélération au 4ème trimestre 2017, engendrée principalement par les exportations, qui devrait s’accentuer en 2018. Malgré ce constat positif, Bruno Grandjean, président de la FIM (Fédération des Industries Mécaniques) déplore : « une fiscalité favorable à l’innovation mais défavorable à la production. L’écosystème français n’est pas favorable au Made in France. La taxation punitive sur les usines y est unique en Europe. En témoignent notamment la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) et la CFE (cotisation foncière des entreprises) qui taxent l’entreprise avant même qu’elle fasse des bénéfices. Pire, elles pénalisent une entreprise qui investit. La FIM souhaite que ces deux taxes soient transformées en complément d’IS, comme en Allemagne ».

Les articles des newsletters

view counter