---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 227 du 11/04/2016

Illustration

Présentée pour la première fois sur le salon Industrie 2016 Paris qui a fermé ses portes vendredi dernier, la J750 est la toute dernière imprimante 3D développée par Stratasys. La nouveauté ? Sa capacité à imprimer des pièces en résine acrylique avec un dégradé de couleurs et avec en plus différentes nuances de dureté. La technologie Polyjet utilisée adopte pas moins de six matériaux différents, plus deux pour la réalisation des supports. Cela permet d’imprimer, dans la même séquence, des pièces avec 360 000 teintes différentes, des matières allant du souple au dur et de l’opaque à la transparence.
Le constructeur présentait sur son stand des exemples frappants en termes de possibilités, notamment la partie centrale d’une planche de bord de Bentley avec des effets réalistes de bois précieux, et de cuir pour le levier de vitesse. En outre, l’ensemble était constitué d’une seule et même pièce, et non de l’assemblage de plusieurs élements. Seule une séparation de la pièce de son support, réalisée en quelques minutes à l’aide d’un jet d’eau, est nécessaire en post-production.
La J750 est donc une machine particulièrement performante pour imprimer en 3D des prototypes et des pièces fonctionnelles en résine acrylique. Mais son tarif, sans doute de plusieurs centaines de milliers d’euros, la destine pour l’instant à des industriels fortunés ou à des centres de services spécialisés.

Les articles des newsletters

view counter