view counter
Newsletter n° : 246 du 25/04/2017

Illustration

MP2I, petit bureau d’études spécialiste de l’injection plastique, s’est associé à Alain Guelpa Concept (AGC), plasturgiste et fabriquant de moules d’injection pour développer une solution innovante visant à réduire le temps de mise au point des outillage d’injection plastique. Selon MP2I, cette technique permet de produire un moule prototype bonne matière en 2 à 3 semaines seulement. L’idée repose sur l’utilisation de carcasses de moule en acier dans laquelle l’empreinte de la pièce à produire est réalisée en impression 3D de résine. Les deux entreprises ont ainsi développé 5/6 carcasses standards permettant de couvrir différentes typologies d’outillage. Les limites ? Une quinzaine de matériaux sont aujourd’hui validés. Ils permettent d’injecter des pièces de taille modeste (moins de 30 cm) et jusqu’à une température de moins de 400 °C.
MP2I s’est doté de machines Polyjet de Stratasys et s’appuie sur les compétences d’AGC pour la fabrication finale des moules. Cette association entre deux PME leur permet de proposer une chaîne complète de développement, fabrication, tests et qualification de prototypes pour les entreprises qui veulent produire des pièces injectées sans les lourdeurs de la production industrielle.

Les articles des newsletters

view counter