---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 207 du 08/04/2015

Illustration

C’est dans l’air du temps. La CAO on the Cloud est arrivée. Elle s’appelle Onshape et elle est 100% en ligne. C’est-à-dire qu’aucune installation n’est nécessaire sur votre équipement. Vous pouvez l’utiliser depuis votre PC, votre tablette ou votre smartphone, du moment que vous accédiez au web avec un navigateur compatible webGL.

Onshape nous vient d’outre-Atlantique. Son auteur n’est autre que John Hirstchick, le créateur de SolidWorks, passé aussi par Computervision, ou encore le fabricant d’imprimantes 3D ZCorp. L’entreprise éponyme a levé 64 millions de dollars et travaillé trois ans pour mettre au point ce logiciel de CAO dans le Cloud. Une première version est en bêta test actuellement.

L’équipe de développeurs a semble-t-il contourné la difficulté du temps de latence incompatible avec l’affichage de gros modèles 3D via un navigateur internet grâce à une répartition du calcul entre le poste client et les serveurs du Cloud d’Amazon basé à Portland. Notons également qu’OnShape intègre au sein d’une même plateforme la modélisation et la gestion des données.

Le logiciel permet donc de concevoir des pièces et des assemblages avec un modeleur (fondé sur Parasolid) bénéficiant de toutes les fonctions classiques volumiques et surfaciques combinées aux traditionnelles opérations booléennes. La modélisation directe est également disponible, mais pas totalement finalisée. Enfin, l’outil permet de charger des formats Catia V5, Solidworks, Inventor, Créo et les standards Step, Iges, et JT.

Trois modes de commercialisation sont envisagés : gratuit mais limité à cinq « documents privés », et deux versions d’abonnement à partir de 100$ par mois et par utilisateur.

Pierre dans le jardin des Autodesk, Dassault Systèmes Solidworks, Siemens et autre PTC ? Ou proie convoitée par l’un deux ? L’avenir nous le dira…

Les articles des newsletters

view counter