---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 201 du 08/12/2014

Illustration

A l’occasion du lancement récent de son nouvel environnement de calcul Apex, nous avons obtenu quelques précisions de la part de Kais Bouchiba, Senior Vice-Président de la Région EMEA de MSC Software sur la stratégie adoptée par l’éditeur spécialiste du calcul numérique. «Pour répondre à la demande de nos clients, le HPC reste l’une de nos priorités. Nous avons mis en place une équipe dédiée à cette activité, pour que de nos codes, notamment Nastran, Marc et Adams, puissent bénéficier des dernières technologies du calcul haute performance. Nous avons également un partenaire allemand, la société CDH, qui nous aide dans cette tâche. » Une démarche très pragmatique donc, éloignée des orientations tendances Cloud, SaaS, mobilité, démocratisation… parfois mises en avant par le monde du PLM. Et, si l’éditeur Américain vient de lancer un nouvel environnement de calcul baptisé Apex (voir cad magazine n°182), ses outils traditionnels poursuivent leur vie propre. L’évolution, ou la révolution se fera sans doute, mais en douceur. Leur basculement dans Apex est-il prévu ? « C'est le marché qui le décidera. Nos clients historiques que sont l'automobile ou l'aéronautique ont des cycles de développement et des procédures complexes. Ils utilisent nos logiciels depuis longtemps et dans de nombreux services. Le passage dans un nouvel environnement demande donc du temps. Reste que nous proposons des mécanismes permettant aujourd’hui de tirer parti du meilleur des deux mondes. »

Apex est déjà employé en production par des industriels dans plusieurs pays du monde. Il constitue donc l'orientation technologique future de MSC Software. Il lui reste également à digérer ses récentes acquisitions FFT (simulation acoustique) et e-Xstream (simulation des matériaux) et à les amener à la meilleure complémentarité possible. Bien sûr, il manque encore des briques techniques au portfolio comme une CFD avancée, ou la simulation 1D. Et il n'est pas idiot de penser à un rapprochement futur avec un fournisseur de ce type de solution. Mais, ce n'est pas à l'ordre du jour. Sur le plan commercial, MSC Software se concentre sur ses marchés de prédilection, qui sont loin d’être à saturation en matière de simulation numérique, ce qui ne l’empêche pas cependant d’attaquer de nouveaux domaines comme l’Oil & Gaz, le manufacturing ou les énergies renouvelables.

Les articles des newsletters

Titre Rubriques Date
302 L’hôtel modulaire le plus haut du monde A la une 10/12/2019
302 Capacités, consultant certifié pour Comsol Analyse numérique-Simulation numérique 10/12/2019
302 Altair rachète DEM Solutions Analyse numérique-Simulation numérique 10/12/2019
302 Diminuer les rebuts en fabrication additive Analyse numérique-Simulation numérique 10/12/2019
302 L’hôtel modulaire le plus haut du monde Analyse numérique-Simulation numérique 10/12/2019
302 L’hôtel modulaire le plus haut du monde Big Data industrie 10/12/2019
302 Ansys et Microsoft collaborent autour du jumeau numérique Big Data industrie 10/12/2019
302 Bentley rachète Citilabs et Orbit BIM 10/12/2019
302 L’hôtel modulaire le plus haut du monde BIM 10/12/2019
302 Ansys et Microsoft collaborent autour du jumeau numérique BIM 10/12/2019
302 Digitalisation de la conception d’armoires électriques CAO / CFAO 10/12/2019
302 Altair rachète DEM Solutions Eco 10/12/2019
302 Bentley rachète Citilabs et Orbit Eco 10/12/2019
302 Capacités, consultant certifié pour Comsol Eco 10/12/2019
302 Digitalisation de la conception d’armoires électriques Eco 10/12/2019
302 Volumic 3D : fabricant français d’imprimantes 3D Impression 3D-Fabrication additive 10/12/2019
302 Diminuer les rebuts en fabrication additive Impression 3D-Fabrication additive 10/12/2019
302 L’hôtel modulaire le plus haut du monde Industrie 4.0 10/12/2019
302 Ansys et Microsoft collaborent autour du jumeau numérique Industrie 4.0 10/12/2019
302 Altair rachète DEM Solutions Industrie 4.0 10/12/2019
view counter