---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 184 du 24/02/2014

Illustration

Si l'éditeur a construit son offre essentiellement autour du PLM, puis du SLM (gestion des services) et de l'ALM (gestion des logiciels), il s'intéresse de plus en plus au manufacturing et notamment aux technologies dites 4.0. Après l'accord conclu récemment avec GE pour intégrer leurs solutions respectives de PLM et de MES (Manufacturing Execution System), l'américain vient en effet de racheter pour 112 millions de dollars la plateforme ThingWorx. Celle-ci permet de développer et de gérer des applications dans le domaine Machine-to-Machine, pour tirer profit des objets reliés à Internet. Pour les industriels, PTC évoque notamment des débouchés dans la maintenance préventive et la surveillance des systèmes.

La plateforme de ThingWorx fournit un environnement pour modéliser les applications de bout en bout : les objets, la logique métier, la visualisation, le stockage des données, la collaboration et les aspects sécurité associés à l'application connectée. Elle comprend un outil pour construire des mash-up et créer, sans avoir besoin de coder, des applications intégrant des tableaux de bord mis à jour en temps réel, des espaces de collaboration et des interfaces mobiles. La plateforme utilise un moteur d'exécution basé sur les événements, des outils de collecte et des capacités de recherche et d'analyse sur des données distribuées.

PTC indique que cette acquisition devrait générer un chiffre d'affaires plus de 10 M$ sur les douze prochains mois dont 5 à 7 M$ devraient être générés sur son exercice 2014 qui s'achève fin septembre.

view counter