---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter
Newsletter n° : 141 du 16/01/2012

Illustration

Si ses importantes responsabilités au sein de PTC ne datent pas d'hier, James Heppelmann est venu à Paris présenter à la presse les résultats financiers de sa première année en tant que PDG. L'exercice fiscal clos le 30 septembre révèle des revenus à 1,17 milliard de dollars, en hausse de 16% par rapport au précédent exercice au lieu des 10% prévus. Pour James Heppelmann, « ces résultats s'expliquent par la crise qui encourage les entreprises à évoluer et à miser sur l'innovation apportée par le PLM. »

Le quatrième trimestre a été particulièrement bon pour l'éditeur américain avec une hausse de 25% des ventes de licences, dopées par l'acquisition en juin dernier de MKS Integrity et 4CS. Notons d'ailleurs que c'est l'Europe qui passe en tête avec 40% des ventes de PTC contre 37% pour l’Amérique du Nord et 23% pour l'Asie Pacifique. Bref, une croissance forte pour l'éditeur qui envisage l'année 2012 de manière optimiste avec une croissance de ses revenus de 14 à 15 % et de 20% pour ses bénéfices !

En marge de la présentation de ses résultats, l'éditeur américain annonce que BAE Systems, le spécialiste de l'aérospatial et de la défense, a retenu comme solution PLM : WindChill. Cette GDT collaborative deviendra le standard de l'entreprise pour gérer ses données CAO, ses modifications et configurations produits. Même choix de la part de l'entreprise chinoise Comac, qui a sélectionné WindChill pour soutenir le développement d'avions gros porteur. Comac va utiliser cette plateforme dans le cadre de son programme d'environnement numérique intégré pour le cycle de vie des avions : IDEAL ou Integrated Digital Environment for Aircraft Lifecycle.

Les articles des newsletters

view counter