Non classé

Industrie mécanique : Bilan 2010

La Fédération des Industries Mécaniques annonçait à la presse il y a quelques jours les résultats 2010 de l'industrie mécanique française. Globalement, le bilan est positif et montre une reprise du marché notamment à l'export, où nous sommes plus performants que la moyenne européenne ! Il ressort également que la sous-exploitation des capacités de production grève les investissements.

La mécanique française est aujourd'hui au sixième rang mondial derrière les États-Unis, l'Allemagne, la Chine, le Japon et l'Italie. Elle a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 3,9% par rapport à 2009 à 101, 2 milliards d’euros (9 mois réels et 4ème trimestre estimé). Comme d'habitude, ce sont les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, du ferroviaire et du nucléaire qui tire vers le haut les autres secteurs. A l’international, les entreprises mécaniciennes ont progressé de 9,4 % à 41,2 milliards d’euros par rapport à 2009.

Restent deux points noirs : l'emploi et les investissements. Si le chiffre d'affaires du secteur progresse régulièrement depuis dix ans, mis à part la crise fin 2008 et se retrouve au niveau de 2006, l'emploi a baissé de 4,8% en 2010. Malgré tout, l'industrie mécanique reste le premier fournisseur d'emploi industriel avec 620 000 salariés (qui représentent environ 20 % de l’emploi industriel).

Par ailleurs, l’investissement baisse de 2 % en 2010 faisant suite à une année 2009 historiquement basse (- 25 %). Un tel retrait n’a jamais été enregistré même lors de la crise de 1973.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.