Non classé

Prévenir les défauts de soudure laser

ArcelorMittal Global R&D et l’Université de Bretagne Sud ont développé un modèle numérique pour simuler les défauts des opérations de soudure par faisceau laser. Ce modèle est aujourd’hui intégré dans le logiciel Comsol Multiphysics. Il permet d’analyser l’interaction laser-matière, le transfert de chaleur et le changement de phase, ou encore l’écoulement en convection naturelle avec les surfaces libres pour finalement découvrir les limitations d'une soudure.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.