view counter

CAO / CFAO

Newsletter n° : 252 du 12/09/2017

Illustration

Le site web DesignSpark est désormais disponible dans une version française pour répondre aux demandes des 28 000 membres de cette communauté de concepteurs. Ce site élaboré en 2010 par RS Components, distributeur de composants électroniques et de maintenance, regroupe la communauté des utilisateurs de ces trois solutions gratuites de CAO pour les domaines de la mécanique, de l’électricité et de l’électronique.

Newsletter n° : 252 du 12/09/2017

Illustration

Vero Software annonce que Sandvik Coromant va utiliser plus d’une trentaine de licences de WorkXplore pour ses ingénieurs commerciaux. Ce logiciel de visualisation de fichiers CAO 3D leur permettra d’étudier par eux-mêmes et directement sur le terrain les modèles solides. Chez les clients, ils pourront analyser rapidement leurs fichiers CAO, créer des instructions d’assemblage et préparer la production de modèles 3D.

Newsletter n° : 251 du 29/08/2017

Illustration

Boeing annonce qu’il va déployer davantage de solutions provenant de la plateforme de Dassault Systèmes 3DExperience utilisée pour ses différents programmes d’avions commerciaux, et de produits militaires et spatiaux. L’avionneur va ainsi déployer les solutions métiers de l’éditeur français comme Winning Program, Co-Design to Target, Ready for Rate, Build to Operate et License to Fly spécifique au secteur aéronautique et spatial.

Newsletter n° : 251 du 29/08/2017

Illustration

Edité par le spécialiste de l’ingénierie électrique et pneumatique, le module Eplan Preplanning dispose désormais d’un module pour les canalisations. Les utilisateurs peuvent également définir les données de câblage en tant que spécifications en vue des processus d'ingénierie ultérieurs. La gestion centralisée de ces données de raccordement réduit non seulement la charge de travail, mais améliore également la qualité des projets.

Newsletter n° : 251 du 29/08/2017

Illustration

Le fabricant français de machines d’impression 3D industrielle Prodways vient d’acquérir Avenao Industrie. Avenao assurait la distribution et l’intégration de SolidWorks et des machines de fabrication additive 3D Systems. C’est la partie intégration logicielle que Prodways vient de racheter dans l’objectif de proposer à ses clients une chaîne de valeur complète, depuis la conception de leurs projets, jusqu’à la réalisation de leurs pièces.

Newsletter n° : 251 du 29/08/2017

Illustration

Visiativ lance Moovapps Store, un catalogue d’applications métier destinées aux entreprises. On peut les choisir en fonction de son secteur d’activité, des catégories et de ses axes d’améliorations. Vous y trouverez des outils variés comme des connecteurs ERP, des composants et API, mais aussi des solutions de gestion documentaires, d’automatisation et de dématérialisation de process, d’E-commerce ou encore de RH et d’expertise comptable.

Newsletter n° : 251 du 29/08/2017

Illustration

DP Technology annonce la version 2017 de son logiciel de CFAO Esprit. Au rang des nouveautés on retiendra le nouveau cycle de Finition Globale 3 axes, une solution complète de fraisage profond/superficiel de géométries de pièces complexes ; la refonte du « surfaçage » qui réduit le nombre d’étape nécessaires à cet usinage ; ou encore une optimisation des algorithmes diminuant de plusieurs minutes à quelques secondes les calculs de surfaçage, contournage et de fraisage de poche.

CAO : L'âge de la maturité (extrait)

Voir le PDF

Pour lire l'article en entier ...

 

Les logiciels de CAO constituent souvent la première brique mise en place par les industriels pour construire leur chaîne numérique de développement de produit. Les solutions disponibles sur le marché sont nombreuses, parfaitement matures et s’intègrent simplement dans une démarche PLM. C’est pourquoi, la majorité des bureaux d’études de l’industrie manufacturière est passée de la DAO 2D à la CAO 3D.

Du choix, mais pas toujours LE choix !

Le choix d’un logiciel de CAO est parfois dicté par son environnement business. Dans l’automobile, l’aéronautique/défense, le spatial ou encore la construction navale, le donneur d’ordres impose bien souvent sa technologie à sa chaîne de soustraitance. Mais, les progrès réalisés en matière d’interopérabilité des logiciels, et l’adoption progressive de plateforme d’échange de données comme BoostAerospace en aéronautique, modifie peu à peu cette uniformisation.

La solution de CAO adoptée dans ces filières est cependant figée pendant de nombreuses années. Ne serait-ce que parce que tout changement à cette échelle serait fort coûteux. La complexité des produits impose également des solutions haut de gamme, intégrées à un environnement logiciel étendu gérant à la fois les produits, leurs différentes technologies, mais aussi les process de fabrication et toutes les normes et règlementations en vigueur dans le domaine concerné. Dans ces secteurs, on trouve donc les trois éditeurs Dassault Systèmes, Siemens PLM Software et PTC.

CAO ou CFAO ?

Bien évidemment, les besoins en matière de modélisation sont directement liés à l’activité de l’entreprise. Un outilleur, un bureau d’études qui conçoit des produits de décoration, ou un fabricant de l’âge de la maturité machines-spéciales, auront des choix différents. Et c’est logiquement dans ce segment « moyen de gamme » que le choix est le plus ouvert. Avec des solutions généralistes comme SolidWorks, Solid Edge ou Inventor, et des outils plus spécialisés par type de modélisation ou métier comme Rhinoceros 3D, SpaceClaim, ArchiCad ou encore TopSolid et WorkNC. Chacun de ces logiciels a en effet une orientation particulière : la modélisation des surfaces complexes, la recherche formelle ou la modification de pièces importées d’autres CAO, la conception architecturale, ou encore la préparation des pièces et la programmation des parcours d’usinage (CFAO).

Sur le plan technique, pour faire simple on distingue deux grandes familles de logiciels de CAO 3D utilisés dans le domaine industriel : les modeleurs paramétriques, à base de fonctions géométriques (features based modeling), et les modeleurs directs. Mais ces distinctions tendent à être gommées car les premiers adoptent désormais des outils issus des seconds. Néanmoins, il est utile de comprendre les atouts et contraintes de ces deux méthodes de conception pour en faire bon usage.

Seconde distinction, la modélisation surfacique et la modélisation volumique. La première est destinée à la recherche formelle des objets ; la seconde à une conception plus fonctionnelle au sens ingénierie du terme. Mais, parce que formes et fonctions sont intimement liées dans la majorité des objets manufacturés, beaucoup de solutions du marché combinent également ces deux modes de travail.

Géométrie fonctionnelle ou géométrie pure

Pour la petite histoire, le mode paramétrique est né il y a près de 25 ans avec le lancement de Pro/Engineer par PTC. Les logiciels utilisant cette démarche de création géométrique 3D s’appuient sur des fonctions (features en anglais) telles qu’extrusion, arrondi, chanfrein, dépouille, coque, etc. Elles sont organisées dans un historique représenté sous la forme d’une arborescence dans l’interface du logiciel. L’ensemble décrit votre produit et l’enchaînement des fonctions employées ...

Pour lire l'article en entier ...

Newsletter n° : 250 du 20/06/2017

Illustration

Stabiplan lance Stabicad 11 et optimise la productivité apportée par son logiciel de conception MEP. Les principales nouveautés ? Outil de calcul des fuites d’air selon la norme ISO 17 (2010) ou un facteur indépendant, intégration dans un fichier Excel des informations souhaitées sur les éléments de votre modèle, la coupe actuelle ou une simple sélection, prise en charge d’Autodesk 2018, ou encore ajustement automatique du ruban contextuel, et mise à jour du Template Revit.

Newsletter n° : 250 du 20/06/2017

Illustration

La société ZW France annonce la sortie du premier Service Pack pour le logiciel ZW3D 2017. Pour rappel, ce logiciel de CAO et FAO paramétrique se positionne comme une alternative à Solidworks, Inventor ou TopSolid, mais aussi comme un logiciel de CAO hybride solide et surfacique. Principales nouveautés : de nouveau formats compatibles, l’export multiple, la vue isolée de composants ou encore l’amélioration du gestionnaire d’équations.

view counter