view counter

Impression 3D-Fabrication additive

Newsletter n° : 271 du 27/06/2018

Illustration

A l’occasion du salon 3DPrint qui a fermé ses portes il y a quelques semaines, Stratasys présentait une nouvelle gamme de matériaux Vivid Color pour ses machines d’impression 3D. Le nombre de couleurs disponible atteint désormais 500 000 combinaisons disponibles, avec entre autres un rendu transparent, sur les imprimantes 3D J750 et J375. Les pièces exposées sur stand étaient bluffantes de réalisme et de précision.

Newsletter n° : 271 du 27/06/2018

Illustration

Mecastyle a remporté la semaine dernière le Grand Prix du Public aux Trophées de la simulation numérique organisé à l’occasion du Forum Teratec, événement dédié au Calcul Haute Performance. Ce bureau d’études conçoit, optimise et valide numériquement la durée de vie des pièces issues de fabrication additive.

Newsletter n° : 271 du 27/06/2018

Illustration

HP renforce son partenariat avec Siemens dans le domaine de l’impression 3D. Les logiciels NX et Solid Edge de ce dernier supportent désormais l’impression 3D couleur sur les machines HP Multi Jet Fusion. La série Jet Fusion 3D 300/500 de HP permet de fabriquer en couleur, en noir ou en blanc - avec un contrôle au niveau du voxel - des pièces fonctionnelles de qualité industrielle, en un laps de temps particulièrement court. Ces imprimantes acceptent également les principaux formats de fichier couleur, dont le format 3MF.

Newsletter n° : 271 du 27/06/2018

Illustration

Kipp a mis en place un service pour que ses clients puissent configurer en ligne les éléments de manœuvre qu’ils souhaitent acquérir et lancer ainsi une fabrication ultra-personnalisée par impression 3D. Sur son site web, le client s’identifie, puis renseigne des valeurs spécifique telles que le rayon ou le diamètre de filetage, le coloris et la quantité souhaitée. À l'issue de la configuration, les données sont traitées et transmises à l'imprimante 3D.

Newsletter n° : 269 du 29/05/2018

Illustration

Du 11 au 15 juin à Hanovre en Allemagne, se déroulera le Cebit, l’un des plus grands salons du monde concernant le numérique BtoB et la digitalisation tous secteurs confondus. L’organisateur annonce 2500 exposants dont 350 startups.

Newsletter n° : 269 du 29/05/2018

Illustration

MindSphere World est une association qui promeut MindSphere, le système d’exploitation fonctionnant dans le cloud développé par Siemens pour les objets connectés. Celui-ci est destiné à faire le lien entre les usines, les systèmes et les machines. Les entreprises peuvent ainsi exploiter des données de différentes sources à des fins d'analyse approfondie et de gestion de la production, indépendamment de leur lieu géographique.

Newsletter n° : 268 du 15/05/2018

Illustration

Makerbot lance un pack d’impression 3D à technologie fil fondu : le Z18 Performance Pack. Pour moins de 6500 € vous pouvez acquérir l’imprimante Replicator Z18 offrant un espace de construction de 300 x 300 x 457 mm, son logiciel de pilotage, une bobine de 4,5 kg de PLA, ainsi que 3 bobines plus petites de 0,9 kg du même matériau.

FACILITER LE CÂBLAGE ÉLECTRIQUE GRÂCE À LA 3D

Voir le PDF

La CAO électrique bénéficie elle aussi des orientations « 4.0 » prise par l’industrie manufacturière. C’est par exemple le cas de la prochaine version d’Eplan Harness ProD qui facilite le travail interdisciplinaire et les liens entre CAO, PLM et ERP.

 

Eplan est une entreprise allemande qui appartient au groupe familiale Loh constitué d’autres compagnies comme Rittal, LKH, ou encore Stahlo. Cet éditeur propose différents logiciels dans le domaine de la conception et du développement des équipements électriques. Harness ProD est l’un d’entre eux. La prochaine release sortira en septembre de cette année.

Harness ProD est un logiciel destiné aux bureaux d’études qui conçoivent les harnais, câbles, et faisceaux électriques, et souhaitent éditer les documentations associées à la fabrication. Ceci pour une large plage d’applications, depuis le véhicule spécial, jusqu’au câblage de data center, en passant par les boîtiers électroniques.

« A la différence des solutions de CAO généraliste intégrant aussi un module électrique, nous proposons un environnement métier complet du point de vue électrique et surtout plus adapté à la profession visée. De l’autre côté, nous nous différencions des logiciels purement électriques, souvent 2D, par l’apport d’un environnement de modélisation 3D » souligne Caroline Legendre, Business Sales Manager Harness ProD Eplan France.

Pour construire son faisceau, l’opérateur a besoin de la maquette 3D de l’équipement, de la liste des tenants/ aboutissants accompagnée de la nomenclature des éléments à raccorder. Harness ProD accepte les formats neutres ou natifs de CAO mécaniciennes, et les fichiers provenant d’Eplan P8, et d’Excel pour les données électriques.

Le logiciel permet de construire à partir du modèle 3D les cheminements de câbles, de rajouter les habillages de faisceaux, puis de lancer une vérification du respect des règles métiers. Cellesci sont d’ailleurs personnalisables par l’utilisateur. Le logiciel calcule les longueurs de câble et diamètres de faisceaux, détecte les collisions, un trou trop petit pour le passage d’un toron, un rayon de courbure impropre, ou encore le non-respect d’une règle de ségrégation. Bref, toute la validation du projet se fait virtuellement sans prototype physique. Reste à éditer les nomenclatures, les plans de production, les planches à clous, et, une nouveauté 2018, les plans de câbles, notamment employés pour la préfabrication.

Enfin, si l’on souhaite éditer des visuels 3D évolués pour faciliter le travail du monteur, on peut remonter le harnais en 3D dans le modèle CAO mécanique initial. A ce propos, Harness ProD conserve un lien avec celui-ci, et alerte l’électricien en cas de modification du modèle 3D pouvant impacter le câblage précédemment réalisé.

Dernière étape, un connecteur neutre assure la récupération des données issues de votre projet Harness ProD (liens de nomenclatures, check in/check out, codifications matériels croisées, etc.) vers tous logiciels d’ERP ou de PDM du marché.

Newsletter n° : 267 du 23/04/2018

Illustration

4D Additive est un logiciel proposé par Coretechnologie pour analyser, corriger, et optimiser les fichiers avant d’en faire des impressions 3D. Ce nouveau logiciel importe les fichiers natifs de CAO, ainsi que la plupart des formats standards. Les outils de correction et de modification de la géométrie exacte permettent d’obtenir des données optimisées pour une impression 3D de qualité.

Newsletter n° : 267 du 23/04/2018

Illustration

C’est un taïwanais, TTGroup, qui arrive sur le marché français de la fabrication additive avec une gamme complète de machines, qu’il s’agisse de fusion laser sur lite de poudre ou de solutions hybrides associant les technologies additives et soustractives. Pour les imprimantes 3D, les surfaces de travail sont comprises entre 160 x 160 mm et 500 x 500 mm. Les matières utilisables sont les aciers, aluminium, bronze, titane, bases chrome ou autres sur demande. A découvrir sur le salon 3DPrint.

view counter