---------------------------------------- ----------------------------------------
view counter

Design numérique

Newsletter n° : 292 du 03/06/2019

Illustration

A l’occasion du Computex 2019, Nvidia a fait une série d’annonces concernant les gamers, mais aussi les créatifs. Ainsi, Nvidia Studio est une plateforme qui a pour but d’améliorer les performances et la fiabilité des 40 millions de créatifs en ligne et en studio. Celle-ci mélange des matériels Nvidia (GPU GeForce RTX et Quadro RTX) et des logiciels (Nvidia Studio Stack) conçus pour faire gagner du temps aux créateurs. Cette plateforme introduit également 17 nouveaux ordinateurs portables RTX Studio.

Newsletter n° : 291 du 23/05/2019

Illustration

Elektrobit (EB) fournit la plateforme de développement pour les équipements numériques des nouveaux véhicules électriques de Volkswagen. La chaîne de compilation EB Guide permet aux ingénieurs de concevoir des interfaces homme-machine (IHM) complexes. Doté d’éléments de commande à modalité graphique, vocale, tactile et gestuelle, cet outil permet de développer à partir d’une source unique des interfaces de commande pour différentes marques de véhicules.

Newsletter n° : 289 du 24/04/2019

Illustration

Délocalisation du Palais Brongniart de Paris à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt pour le traditionnel 3DExperience Forum de Dassault Systèmes qui se déroulera le 21 mai prochain. Programme classique pour cette journée utilisateurs qui verra se succéder grands groupes et PME témoignant de leurs efforts de digitalisation.

Newsletter n° : 282 du 08/01/2019

Illustration

Du 12 au 14 mars le centre d’exposition de Paris Nord Villepinte accueille le salon JEC World 2019. Une manifestation qui ne cesse de grossir année après année, tant les matériaux composites ont le vent en poupe dans de plus en plus de secteurs industriels et grand public.

Quand mon canapé devient intelligent

Voir le PDF

Le domaine des objets connectés est en croissance perpétuelle. Cette fois-ci c’est un canapé proposé par un fabricant de meubles. Il répondra à vos moindres désirs. En premier celui de ne plus faire grand-chose…

Vous souvenez-vous du film d’animation Wall-E de la firme Pixar ? Un robot de nettoyage se retrouve à bord d’un vaisseau spatial où le reste de l’humanité mène une vie de patachon assisté en permanence par la technologie. Totalement dépendants des machines, les humains sont devenus obèses. Ils se déplacent désormais sur des fauteuils volants hyperconnectés en buvant des sodas et en regardant des vidéos projetées par leur appui-tête. Et bien, j’ai trouvé ce fauteuil. Enfin presque. Il ne vole pas, pas encore, et c’est un canapé… Développé par la société Miliboo, il a d’ailleurs reçu le prix CES 2019 de l’innovation dans la catégorie Smart Home. Grâce à lui, ou à cause de lui, vous n’aurez plus envie de bouger de votre salon. Imaginé par Guillaume Lachenal, ce canapé connecté « fait vivre pour la première fois une expérience 4D Sensorielle à son utilisateur » dixit le communiqué de presse. Il intègre une assise interactive vibrante, un éclairage, des haut-parleurs et un amplificateur de son pour des séances home cinéma optimales.

Mieux, une télécommande universelle de type tablette est insérée dans l’un des accoudoirs. Elle vous permet de piloter la domotique de votre maison : fermer les stores, éteindre les lumières, allumer votre smart-TV et choisir votre série favorite sur une plateforme VOD en ligne. Pour des services supplémentaires, les assistants vocaux Google Home et Alexa d’Amazon seront à vos ordres… Enfin, le second accoudoir renferme une station de charge par induction pour nourrir votre smartphone ou tablette pendant que vous vous délassez d’une rude journée de labeur. Miliboo ne s’arrête pas au canapé. « Chez Miliboo, nous en sommes convaincus : il est essentiel de développer des produits qui répondent aux nouveaux enjeux de la maison connectée d’aujourd’hui et de demain. Nos usages et notre dépendance à la technologie ont changé, notre intérieur doit lui aussi s’adapter à ce nouveau comportement ».

Et dire que je me lève encore pour aller chercher une bière dans le frigo…

Le design est l’un des aspects de l’ingénierie

Voir le PDF

Julbo est un fabricant de lunettes de sport bien connu des pratiquants de la montagne. L’entreprise maîtrise sa production de a à z et a choisi une solution de cao très orientée ingénierie pour concevoir tous ses produits y compris leur style.

Tous les sportifs qui utilisent des lunettes de soleil, souvent adaptées à leur vue, souhaitent le meilleur en termes de protection, angle de vision, tenue, ventilation, grip, en plus du style bien entendu. « Les pratiques sportives évoluent extrêmement vite, les modes aussi. Les équipements sont de plus en plus spécialisés : nous avons élargi notre gamme de lunettes de soleil à de nouveaux sports comme le trail running, le freeride ou le ski cross, toujours avec le même souci de qualité », souligne Christophe Beaud, PDG de Julbo. « Les sportifs, professionnels ou amateurs, veulent des équipements à la fois confortables, légers, résistants et esthétiques. Nos outils de conception doivent nous permettre de répondre à cette double exigence de technicité et de style. »

Pour maîtriser cette double contrainte, l’entreprise française a fait le choix d’intégrer complètement le cycle industriel. Le design, la conception, les moules, la fabrication des verres à la vue, le marketing, la stratégie commerciale sont centralisés dans ses locaux du Jura. La société exporte aujourd’hui près de la moitié de sa production dans plus de 80 pays. « Chaque année nous devons renouveler entre 15 et 20 produits de notre gamme de lunettes et de masques de sport » explique Flavien Saniard, l’un des deux designers intégrés de la marque.

LE DIABLE EST DANS LES DÉTAILS

Pour que chaque masque ou lunette soit réussi, il faut un travail précis des surfaces pour arriver à une harmonie globale. « Et sur une monture, il n’y a que deux références géométriques rajoute Flavien Saniard : la sphéricité du verre et l’axe des tenons (les charnières de branches). Tout le reste, ce sont des surfaces gauches avec donc des contraintes de style importantes. Il faut en effet que les lunettes soient belles quel que soit l’angle sous lequel on les regarde. Chaque détail compte. La 3D ou une maquette physique est obligatoire pour valider complètement le produit. » Il faut imaginer les nouveaux modèles, mais également concevoir les moules nécessaires à leur production. « Pour des modèles complexes, il faut parfois une dizaine de moules pour injecter les éléments en plastique. » C’est pourquoi, les designers chez Julbo sont aussi des ingénieurs méthodes.

ENTRE LE STYLE ET LA CONCEPTION MÉCANIQUE

L’entreprise a récemment renouvelé son logiciel de CAO, en l’occurrence Powershape d’Autodesk. A l’issue d’un benchmark de plusieurs mois de solution de CFAO, le choix s’est porté sur NX de Siemens PLM Software. Flavien Saniard, en charge de la création des collections Julbo, a orchestré le processus d’évaluation des logiciels et de sélection de NX. « Nous recherchions un logiciel qui offre la liberté de concevoir tout en prenant en compte les nombreuses contraintes techniques de conception et de fabrication liées à la technicité de nos produits » explique-t-il. « NX réunit les deux : c’est un logiciel souple et performant à la croisée des chemins entre le style et la conception mécanique ».

D’un point de vue technique, l’équipe de Julbo met en avant les points forts suivants du logiciel : la qualité des outils surfaciques 3D, la technologie Synchrone et la modélisation convergente. Les concepteurs apprécient tout particulièrement les fonctionnalités avancées de création, de manipulation et d’analyse de surfaces : jointures, tangences, rayons de courbures, points saillants, lignes de réflexion en temps réel, analyse de dépouilles pour garantir la démoulabilité, etc.

Pour produire des images et des animations réalistes, Julbo utilise d’autres outils comme Keyshot et SolidWorks Visualize (connu auparavant sous le nom de Bunkspeed). Flavien Saniard : « on part très vite en modélisation 3D, en réutilisant des préformes standardisées. Cela nous permet de produire à différentes étapes des rendus permettant de juger la qualité de nos idées. De manière systématique, nous commandons également des impressions 3D lorsque le projet est abouti à plus de 50 %. Souvent plusieurs prototypes sont créés en parallèle pour évaluer des alternatives. »

L’IMPORTANCE DE LA CONTINUITÉ NUMÉRIQUE

Le bilan ? Très positif selon Julbo, après huit mois d’utilisation du logiciel de l’éditeur allemand. « Nous avons adopté facilement le logiciel et déjà enregistré des gains tangibles de qualité et de productivité à tous les niveaux : bureau de design, bureau d’études, et production » souligne Flavien Saniard. Auparavant, les ingénieurs du bureau d’études passaient beaucoup de temps à retravailler les modèles CAO qui n’étaient pas utilisables en l’état pour la FAO. Aujourd’hui, avec l’utilisation de NX, les parcours outils passent à 90 % contre 70 % avant : NX permet de bénéficier d’un processus numérique sans rupture, de la conception à la fabrication. Pour l’atelier de fabrication, la qualité des modèles s’est traduite par une réduction très nette de la casse des outils, estimée à 70 %.

Dans un futur proche, Julbo envisage d’élargir l’utilisation des modèles 3D à d’autres utilisateurs comme les chefs de produit ou le service marketing, pour éviter les allers-retours entre les différents services et gagner en qualité d’exécution.

Newsletter n° : 280 du 27/11/2018

Illustration

Le dernier numéro de CAD Magazine est disponible sous format classique imprimé ou en lecture digitale sur le kiosque. Au menu, un dossier sur les solutions d'affichage pour des revues de prototypes toujours plus immersives, le compte-rendu d'une table ronde réunissant des experts d'Atos, Siemens, Bentley et Michelin autour du thème du jumeau numérique, ou encore les nouveautés de SolidWorks 2019, et Autodesk Fusion 360.

Newsletter n° : 280 du 27/11/2018

Illustration

Lumion 9 est un logiciel de visualisation 3D temps réel et de rendu photo réaliste destiné aux architectes, paysagistes, aménageurs urbains, etc. La version 9 apporte de nombreuses évolutions pour créer des images, des vidéos, des panoramas 360° et des VR, à partir des modèles 3D. Si le logiciel s’enrichit de textures et d’effets améliorant le réalisme de vos projets, la navigation reste intuitive et les temps de calcul des rendus ont été revus à la baisse.

Newsletter n° : 279 du 13/11/2018

Illustration

GE Aviation a choisi la plateforme 3DExperience de Dassault Systèmes pour la totalité de sa chaîne de développement de produits : définition des besoins, conception, analyse, simulation, fabrication, qualification et accompagnement du développement de nouvelles technologies et techniques de fabrication. Pour rappel, GE Aviation est la filiale du groupe General Electric et fabrique des moteurs d’avions à réaction commerciaux et militaires, des aérostructures, ainsi que des systèmes avioniques.

Newsletter n° : 278 du 30/10/2018

Illustration

Les jumeaux numériques intéressent de plus en plus d’industriels. Bentley Systems s’implique sur ce thème avec l’annonce de son offre iTwin. Il s’agit de services de cloud pour jumeaux numériques pour des projets et pour les performances d'actifs d’infrastructures. Les services iTwin peuvent être approvisionnés avec les environnements connectés de données de Bentley pour les utilisateurs de ProjectWise et d’AssetWise.

view counter