Non classé

Un bridge high-tech « made in Franche-Comté »

La société mulhousienne Dynadent s’est vue décerner un Micron d’Or lors de la dernière édition du salon des microtechniques Micronora, pour la réalisation en prototypage rapide d'un bridge auto-réglable. « Se logeant dans un volume très restreint qui correspond à l'emplacement d'une dent arrachée (< à 4mm de long), ce bridge est constitué de 5 pièces très fines dont les certains détails n'excèdent pas 0,2 mm d'épaisseur, voir 0,13 mm pour un perçage. C'est un concentré de technicité avec notamment plusieurs clipsages, un cliquet anti-retour, un limiteur d'effort, une zone déformable,… Tous ces éléments de dimensions inférieur au millimètre », commente Philippe Jeannerod, professeur de construction microtechnique au Lycée Edgar Faure de Morteau, sollicité pour la fabrication de la prothèse dentaire.

Autre intérêt, majeur, de la méthode mise au point par les Franc-comtois : le coût du système s’élève à 70 euros seulement, contre 350 par des méthodes classiques.

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.