Non classé

Virage marketing pour Dassault Systèmes

Ah le charme des belles italiennes, difficile d'y résister… Ce n'est pas Bernard Charlès, PDG de Dassault Systèmes qui me contredira, lui qui a engagé l'année passée Monica Menghini, qui a fait sa carrière notamment chez Procter & Gamble, avant de devenir Executive Vice President Industry, Marketing & Corporate Communications au sein de Dassault Systèmes. A nouveau mise en avant lors de la dernière grand messe organisée par l'éditeur français il y a quelques jours à Bruxelles, cette dynamique italienne illustre le nouveau positionnement de Dassault Systèmes. Exit la technologie, place au marketing ! Ou plutôt : la technologie au service du marketing ! Comme l'expliquait Joseph Pine II, un gourou du marketing venu pour l'occasion faire la promotion de son dernier ouvrage : "on n'achète plus un produit mais l'expérience globale qu'il procure. Observez le succès de la cafetière Nespresso, de la Mini de BMW, ou des Apple Stores… Et pour se différencier, les constructeurs doivent innover non seulement sur le produit lui-même, mais sur tout son environnement : services, image de marque, commercialisation, recyclage, etc.". Un discours qui n'a rien de nouveau, si ce n'est qu'il montre un glissement stratégique de Dassault Systèmes : "de la conception mécatronicienne à la conception d'expériences". Ces logiciels ne permettent pas seulement de concevoir la structure physique des produits manufacturés, mais la totalité du service qu'ils offrent aux clients.

L'éditeur souhaite en effet depuis de nombreuses années dépasser les frontières du bureau d'études et de la mécanique. Tous les métiers de l'entreprise étendue, et quel que soient les secteurs, biens de consommations, mode, ou sciences de la vie, sont désormais des utilisateurs potentiels de ses technologies : 3D (Catia, SolidWorks, Simulia…) pour concevoir et simuler le produit ; réalité virtuelle (3DVia, Delmia…) pour goûter à cette fameuse expérience produit ; PLM et 3DSwym pour collaborer ; ou encore Netvibes et Exalead pour valoriser l'intelligence des données présentes dans les projets d'entreprise. Avec pour objectif final d'intégrer dans le développement des produits les désirs des clients, captés grâce à ces solutions d'expériences virtuelles. C'est ça, la "3D Experience Company"…

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.