Non classé

La French Tech renforce sa compétitivité

Ça devrait plaire à notre Président qui préfèrerait gouverner une Startup Nation plutôt qu’un vieux pays de râleurs…, selon le Baromètre EY 2020, la French Tech résiste et renforce sa compétitivité. L’analyse du cabinet d’audit financier positionne l’écosystème français comme le 1er de l’Union européenne en termes de levées de fonds en passant pour la première fois devant l’Allemagne. “Ces bons résultats illustrent à la fois la vitalité des startups françaises et l’impact positif de la politique du gouvernement en faveur de la French Tech. Depuis 2017, nous avons introduit une série de mesures unanimement saluées par les entrepreneurs telles que le lancement du French Tech Visa pour simplifier le recrutement de talents étrangers, la mobilisation de 6Md€ de fonds privés via l’initiative Tibi, la réforme des BSPCE ou encore la création des programmes d’accompagnement French Tech Next40/120” déclare Cédric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique de la République française. Il rajoute : “la France a été le premier pays européen à présenter un plan d’urgence de 4Md€ à destination des startups. En juin dernier, nous l’avons complété avec un plan d’aide d’1,2Md€ et ce sont plus de 7Md€ qui seront investis dans le secteur du numérique via France Relance porté par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance. Notre engagement pour les startups, c’est l’engagement pour l’emploi d’aujourd’hui et de demain, pour tous les niveaux de qualification et sur tous les territoires. Nous partageons la conviction au sein du gouvernement, que soutenir la French Tech est essentiel pour renforcer le progrès et l’innovation, protéger la souveraineté française et répondre aux grands défis mondiaux au premier rang desquels figure la transition environnementale.”  

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.