Fabrication additive / Impression 3D Non classé

LA PART GRANDISSANTE DE L’ÉLECTROTECHNIQUE AU SEIN DES AÉROSTRUCTURES

Dale Tutt, vice-président responsable du secteur
Aéronautique et Défense chez Siemens Digital Industries
Software détaille ici la part grandissante des faisceaux
électriques dans les aéronefs et leur impact sur la définition des
aérostructures.

Pour faciliter cette intégration au sein d’une
filière en pleine mutation, il plaide l’approche MBSE fondée
sur les modèles et la continuité numérique.

En matière de développement d’aéronefs, tout ce qui concerne la navigabilité demeure au centre des préoccupations, mais l’utilisation croissante de systèmes intégrés, de dispositifs électroniques et de logiciels modifie peu à peu cet ordre établi et fait peser un risque supplémentaire sur l’obtention de la certification dans le délai et le budget prévus.

Les aéronefs étant de plus en plus contrôlés à l’aide de systèmes électroniques, les faisceaux qui transmettent les données doivent être pris en compte dans le système global, car ils ont un poids, occupent de l’espace et traversent souvent des structures mécaniques.

Dans les domaines structuraux, cela impose de comprendre par où le faisceau de câbles doit passer : devra-t-il être routé à travers des couples, des longerons et d’autres éléments structuraux pour atteindre des dispositifs d’éclairage ou des gouvernes, ou alimenter de nouveaux systèmes de propulsion électriques ? Comment cette association de systèmes et de structures affecte-t-elle la dynamique de vol ?

LES STRUCTURES : UN ÉLÉMENT CRUCIAL DU SYSTÈME

[…]

Cet article est bridé!

Si vous êtes inscrit, identifiez-vous ci-dessous pour lire cet article.

(Si vous n'êtes pas inscrit, vous pouvez tester tous nos contenus <<en vous inscrivant ici>>. Vous aurez alors accès aux articles entiers Cad-Magazine pendant 1 mois (excepté le contenu de nos deux derniers magazines) .).

Ces articles peuvent vous intéresser :