Non classé

Lancement de l’IRT Jules Verne

Une trentaine de partenaires industriels, académiques et institutionnels se sont engagés dans le projet d'Institut de Recherche Technologique (IRT) Jules Verne, un Centre de R&D mutualisé. L'IRT bénéficie d'un soutien de l'Etat de 115 M€, plus de 100 M€ de la part des collectivités locales, et de l'investissement des entreprises partenaires à hauteur de 120 M€. Ce "Fraunhöfer" à la française portera son effort sur quatre filières : aéronautique, énergie, transports terrestres, et naval. Il devrait à terme accueillir 200 chercheurs en propre et plus d'un millier du côté de ses partenaires : Alstom, DCNS, Faurecia, STX Europe, EADS, CNRS, Cetim, etc.

L'IRT est situé à Nantes sur le site du Technocampus EMC2, lui-même dédié au développement de la filière composite. Il travaillera autour de trois axes clés : la conception et l'intégration de pièces et de structures complexes, le développement de procédés innovants de fabrication de ces éléments, enfin la conception et le développement de l'usine du futur.

Les objectifs de l'IRT sont triples : devenir une référence mondiale dans le domaine des technologies avancées de production pour les structures composites, métalliques et hybrides, créer un campus de recherche, formation et d'innovation sur le site nantais, et enfin créer un écosystème pour diffuser la technologie au tissu industriel français et européen. Une nouvelle initiative pour réindustrialiser la France à travers un savoir-faire technique, qu'il faudra suivre de près…

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.