Non classé

Les industries mécaniques dans l’œil du cyclone

Il y a quelques jours, la FIM (Fédération des Industries Mécaniques) annonçait un bilan sur l’activité du secteur. Les industries mécaniques enregistrent en 2019 un chiffre d’affaires de 134,5 milliards d’euros, en hausse de +1,7 % par rapport à l’année précédente (contre +2,8 % en 2018). L’actualité fortement impactée par la crise sanitaire, laisse présager un résultat 2020 en forte baisse. 

Les évolutions sont variables selon les secteurs, trois voient leur CA 2019 progresser : les équipements de production et équipements mécaniques (+3,2 %), les composants et sous-ensembles intégré (+2,4 %) et les produits de grande consommation (+1,1 %). Seule l’activité des pièces mécaniques issue du secteur de la sous-traitance a enregistré un recul de -2,1 %. 

Le Covid 19 provoque une crise en cascade dans les pays qui le subissent. Elle va donc durer dans le temps ; son ampleur n’est pas évaluable à ce jour. Henri Morel, président de la FIM, rappelle que plus de 50% des entreprises mécaniciennes ont repris le travail à ce jour, plus particulièrement celles travaillant pour des secteurs essentiels pour la nation, comme la santé, l’énergie ou la chimie. Pour faciliter la reprise d’activités, la FIM a publié un protocole de reprise d’activités destiné aux PME. 

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.