Non classé

Les réseaux sociaux progressent doucement au travail

L'enquête nationale de L'Atelier BNP Paribas réalisée par l'Ifop fait le point sur ces Français qui postent des informations personnelles et professionnelles sur Internet. Résultat des courses : plus d'un Français interrogés sur deux (53%) admet publier sur Internet, régulièrement ou occasionnellement, des informations privées. Ils sont 30% à le faire avec des informations professionnelles.

Facebook s'impose pour 58% des personnes diffusant des données liées à leur travail, très loin devant les blogs (14%), Viadéo (14%), LinkedIn (8%), Twitter (7%) et MySpace (6%). Les actifs justifient principalement la diffusion de données liées à leur emploi ou à leur entreprise par le souci de développer leur réseau (36%) et leur activité professionnelle (27%). 23% le font pour se faire connaître dans leur milieu professionnel.

Notons tout de même que 70% des personnes ne publient jamais de données sur internet… Elles font de l’inutilité de tels procédés (48%) et de la crainte d’une mauvaise utilisation des informations (33%) les deux principaux motifs pour ne pas diffuser de données professionnelles sur Internet. 21% des actifs ne publiant jamais invoquent également le fait de ne pas être autorisé à le faire. Enfin, et de manière notable, seul 11% des interviewés disent redouter de voir leurs idées reprises par la concurrence.

En outre, les actifs ne semblent pas réellement souscrire à la diffusion des informations par le biais d’un outil appartenant à l’entreprise : 27% seulement des actifs seraient ainsi intéressés par la mise en place d’un système de publication leur permettant de partager des éléments relatifs à leur expertise. L’idée d’un dispositif institutionnalisé par l’entreprise ne convainc donc pas les actifs, en dépit de la propension à communiquer autour de leur travail.

Enfin, un peu moins d’un actif sur deux (42%) juge efficace la stratégie déployée par son employeur pour promouvoir la marque et les services de l’entreprise sur Internet et les réseaux sociaux. On relève à ce sujet que 26% des actifs interrogés estiment que l’entreprise n’a même aucune stratégie de ce genre.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.