Fabrication additive / Impression 3D

Qualifier l’impression 3D pour le secteur aéronautique

A l’occasion du futur salon du Bourget, Stratasys annonce la création d’une nouvelle base de données publiques pour simplifier le processus de qualification des pièces imprimées en 3D. Celle-ci permet de réduire la complexité de la qualification des pièces imprimées en 3D en plaçant à la portée de tous les informations et processus correspondants. Cette base de données, la première de ce type, permet aux constructeurs aéronautiques de réaliser leurs tests d'équivalence sur la base d'un programme de qualification existant et accessible, plutôt que de mettre en œuvre un programme complètement indépendant. Dans certains cas, cela permet de réduire la durée de ces tests d'équivalence, qui prennent normalement de l'ordre de huit mois, à seulement 20 jours.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.