CAO électrique CAO mécanique CAO Modélisation Design / Style Fabrication additive / Impression 3D IAO simulation Modélisation systèmes PLM

QUAND L’INDUSTRIE AUTOMOBILE SE RÉINVENTE…

Créer, développer et construire trois prototypes fonctionnels d’un nouveau type de véhicule électrique, tel est le défi relevé par Uniti Sweden, une startup qui a adopté pour cela une démarche full numérique.

Le secteur automobile se trouve à un tournant de son histoire. Accusé de bien des maux, il doit se réinventer pour répondre notamment aux impératifs écologiques qui secouent la planète. Les véhicules électriques semblent (rien n’est moins sûr d’ailleurs) la réponse favorite des constructeurs. C’est le créneau choisi par la start-up Uniti Sweden qui s’est donné quatre ans pour produire des petites voitures propres, économiques et urbaines. Elle prévoit en effet de sortir les premiers véhicules de sa future usine anglaise en 2020 !

INTÉGRATION 100 % NUMÉRIQUE

Outre cette contrainte de temps, une startup a des moyens limités. Il fallait donc trouver une organisation agile et créative. Pour relever ces défis, l’entreprise a choisi une démarche 100 % numérique et intégrée en s’appuyant sur un partenaire logiciel unique: Siemens PLM Software. Une large part du catalogue des solutions de l’éditeur est aujourd’hui utilisée par l’entreprise suédoise : TeamCenter, NX, Tecnomatix, Simcenter, Mindsphere et Fibersim. Ceci en suivant un processus très court d’itérations du type « fail-fast » dont les décisions sont prises sur des esquisses, des impressions 3D ou encore des vues immersives. « Nous commençons par créer des esquisses sur papier, puis ces idées sont importées dans NX », explique Bo Johansson, inventeur en chef chez Uniti Sweden. « Nous y réalisons un maillage rapide, que nous exportons à l’aide d’un moteur de jeu pour pouvoir vérifier la conception avec nos casques de réalité virtuelle. Le passage de l’idée au modèle CAO et à la réalité virtuelle est rapide. Nous bénéficions toujours de la vue 3D globale, mais le délai d’itération est beaucoup plus court que si nous travaillions sur un prototype physique. »

L’AMBIANCE START-UP

Tandis que les designers affinent la conception formelle du pré-prototype, l’ingénieur de développement produit Pontus Karlsson et son équipe travaillent sur les aspects plus techniques consistant à faire s’emboîter toutes les pièces du puzzle. « Mon rôle est d’interpréter le contenu du modèle maillé du concepteur et de l’intégrer dans un modèle adapté aux ingénieurs. » L’intégration logicielle s’est imposée. « L’un des principaux avantages d’utiliser NX pour tous les systèmes, c’est que tous les outils fonctionnent sans problème. Fini le cauchemar qui consiste à essayer d’importer les modèles de surfaces à partir d’autres logiciels, à tenter de les faire se raccorder, à voir le calcul se planter et à être obligé de tout recommencer. Avec la logique paramétrique de NX, je peux effectuer des modifications a posteriori sans devoir tout reprendre à zéro, car mon arborescence historique est intacte. »

LE LOGICIEL DE SIMULATION FEMAP A ÉTÉ UTILISÉ POUR CALCULER LES CONTRAINTES DANS LES JUMEAUX NUMÉRIQUES DES VÉHICULES ET AMÉLIORER LEUR CONCEPT.

Même constat avec la gestion de données pilotée par Teamcenter. Cette intégration a permis à l’équipe projet de passer facilement de la phase de conception dans NX au travail de simulation avec Simcenter, et d’utiliser le même modèle pour développer la chaîne de production à l’aide de Tecnomatix. « Aujourd’hui, si vous voulez réussir, vous devez connecter toutes vos données… Et cette connexion est très forte dans l’écosystème Siemens » rajoute Pontus Karlsson. […]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois. > Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.