IAO simulation

Mécanique des fluides : la méthode des particules SPH

La méthode SPH (Smoothed Particle Hydrodynamics) est une technique alternative pour l’analyse des écoulements fluides qui complète la traditionnelle méthode des volumes finis. C’est la technologie développée depuis 20 ans par Nextflow Software et intégrée à son logiciel SPH. Celui-ci est utilisé pour l’analyse des phénomènes complexes notamment dans le secteur automobile, aéronautique, naval ou encore de l’énergie. Il permet par exemple d’étudier les écoulements fluides au sein de systèmes de lubrification, de refroidissement, de transmission, de motopropulsion, etc. 

La méthode SPH est particulièrement indiquée pour simuler des interfaces solides complexes (corps en mouvement, déformations, contacts, etc.), ainsi que liquides (multi-phases, atomisation, coalescence, etc.). En outre, elle ne nécessite pas de maillage manuel et permet aux ingénieurs de lancer une simulation quelques minutes après la préparation de leur modèle CAO. 

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.