CAO Modélisation

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET CONCEPTION 3D

LA CONCEPTION GÉNÉRATIVE EST UNE TECHNOLOGIE MISE EN AVANT DEPUIS PEU PAR LES ÉDITEURS DE LOGICIELS DE MODÉLISATION 3D. CONFONDUE PARFOIS AVEC L’OPTIMISATION TOPOLOGIQUE, ELLE VA CEPENDANT NETTEMENT PLUS LOIN ET AUTOMATISE LA GÉNÉRATION DE CONCEPTS FORMELS. DANS LES ANNÉES À VENIR, ELLE POURRAIT BOULEVERSER LE RÔLE DES INGÉNIEURS QUI IMAGINENT LES PRODUITS DE NOTRE QUOTIDIEN…

En 1997, l’ordinateur Deep Blue battait le champion du monde d’échec Garry Kasparov. Depuis, l’intelligence artificielle, l’IA, s’est infiltrée un peu partout. Enceinte connectée, voiture autonome, reconnaissance faciale, aide au diagnostic médical, robot domestique, etc. A tel point que certaines voix fortes du domaine s’en inquiètent : « dans quelques décennies, les progrès de l’intelligence seront tels que ça deviendra un problème » avertit Bill Gates qui relayait les propos d’Elon Musk. L’astrophysicien britannique Stephen Hawking allait plus loin : « une fois que les humains auront développé une intelligence artificielle, elle va prendre son envol et se reconstruire elle-même à un rythme toujours plus rapide. Les humains, limités par la lente évolution biologique, ne pourront suivre et seront remplacés. »

De son côté, l’homme de la rue craint pour son emploi, à juste titre peut-être. Si l’automatisation remplacera à terme les postes les moins qualifiés et/ou répétitifs, l’IA menace, elle, les employés de banque ou d’assurance, comptables, secrétaires, caissiers, et manutentionnaires. Les analyses fleurissent sur le sujet et selon leur vision, elles annoncent un futur noir ou plutôt rose. L’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) prévoit la disparition ou la mutation de moins de 20 % des emplois en dix ans. L’Université d’Oxford parle de 40 % ! Un seul exemple : aux États-Unis, 500 000 chauffeurs de poids lourd perdraient leur job à partir de 2022 du fait des autoroutes connectées et des camions autonomes.

[…]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois. > Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.